L’Agence fédérale de contrôle nucléaire invite les Belges à mesurer le taux de radon dans leur maison

C’est la deuxième cause de cancer du poumon. Le radon, un gaz radioactif inodore qui se dégage des roches, peut parfois se retrouver dans les maisons.

A Bruxelles, il est important de souligner que le risque est très faible. Mais il peut tout de même exister dans les pièces qui se trouvent en sous-sol.

Chaque année au mois d’octobre, l’agence fédérale de contrôle nucléaire invite les Belges à mesurer chez eux le taux de concentration en radon.

• Un reportage de Cyprien Houdmont, Yannick Vangansbeek et Laurence Paciarelli

Partager l'article

04 octobre 2021 - 16h37
Modifié le 04 octobre 2021 - 16h37