La patinoire du Docks survit à la crise énergétique grâce aux énergies renouvelables

Les festivités de fin d’année ont commencé et avec elles, les différentes activités typiques de la saison. C’est le cas des patinoires, mais avec la crise énergétique, certains ont fait le choix de renoncer à l’installation de telles infrastructures. À Docks Bruxsel, on la maintient.

La patinoire du Docks Bruxsel, qui fait 300 m², peut accueillir une cinquantaine de patineurs. C’est la troisième fois qu’elle est installée dans le centre commercial. Celui-ci assure à ses clients qu’il est alimenté par de l’énergie renouvelable : “Il n’était pas question de ne pas permettre à nos clients de vivre un Noël magique. C’est se que l’on a voulu proposer, on a trouvé des solutions pour le proposer à nos clients“, se réjouit Nathalie Eloy, responsable commercial de Docks Bruxsel.

En tout, 4500m² de panneaux photovoltaïques fournissent le centre commercial en électricité dont une partie est censée alimenter la patinoire. Pour une telle surface de glisse, il faut compter 20m³ d’eau à mettre en gel durant trois jours. L’eau est puisée dans un bassin, disposé au sous-sol du bâtiment.

La patinoire est ouverte jusqu’au 8 janvier prochain.

■ Reportage de Bernard Denuit, Gauthier Flahaux et Timothée Sempels

Partager l'article

26 novembre 2022 - 19h35
Modifié le 26 novembre 2022 - 19h35