Insécurité dans la capitale : “Une simple répression n’est pas assez”, selon Eric Vandezande

Invité dans Bonjour Bruxelles, Eric Vandezande, membre du comité de quartier Yser-Sainctelette, était au micro de Fabrice Grosfilley.

Une simple répression n’est pas assez“, estime Eric Vandezande, membre du comité de quartier Yser-Sainctelette. Selon lui, il faudrait également un accompagnement social pour les personnes concernées. L’important serait une approche structurée et coordonnée entre les autorités.

Découvrez notre dossier sur l’insécurité à la gare du Midi

Eric Vandezande sera présent lors de la réunion avec Rudi Vervoort. Il dit avoir accepté “avec plaisir” l’invitation du ministre-président. Au total, dix personnes représenteront les différents comités de quartier.

Eric Vandezande, membre du comité de quartier Yser-Sainctelette, au micro de Fabrice Grosfilley dans Bonjour Bruxelles