Énergie : le Syndicat des Locataires continue de demander la réduction de la TVA

Le Syndicat des Locataires défend une réduction de la TVA à 6 % et demande un chèque énergie de 300 € minimum. Selon le syndicat face à la hausse des prix de l’énergie, cette mesure pourrait profiter tant aux bailleurs qu’aux locataires. 

Le parlement fédéral a approuvé jeudi les dispositions fiscales pour 2022, mais sans baisser la TVA sur l’énergie de 21 à 6%. Le débat se poursuit cependant au sein du gouvernement fédéral. Dans un communiqué, le Syndicat des Locataires explique continuer à soutenir cette solution “qui a l’avantage d’accorder immédiatement aux plus précaires un ballon d’oxygène financier plus que nécessaire actuellement”.

► À lire aussi : un tarif social sera d’application pour compenser l’augmentation du prix de l’eau

Le Syndicat des Locataires exhorte le gouvernement fédéral à ne pas abandonner cette mesure qui aurait l’avantage de profiter tant aux locataires qu’aux bailleurs. D’après lui, il est urgent d’agir pour soutenir notamment les ménages les plus pauvres qui doivent parfois faire le choix entre honorer leurs factures ou leur loyer.

Pour les familles à très bas revenus, il appelle à l’octroi urgent d’un chèque énergie d’une valeur de 300 euros minimum.

Ma. Ar. avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

14 janvier 2022 - 17h04
Modifié le 14 janvier 2022 - 17h05