En Région de Bruxelles-Capitale, le prix des maisons reste très élevé

Sur l’ensemble de la Belgique, la capitale reste la zone la plus chère en matière d’immobilier. Et peu importe le bien, appartement ou maison, les prix continuent de grimper

Les statistiques de Stabel sur les chiffres belges de l’immobilier du premier semestre 2022 viennent de tomber. Et c’est à Bruxelles que les résultats sont les plus importants. En l’espace d’un an, le prix des maisons avec deux ou trois façades a augmenté de 52.000 euros, soit une hausse de 8,8% entre 2021 et 2022. Et pour les maisons de type ouvert, avec ses 4 façades, le prix médian atteint dorénavant les 1.150.000 euros.

Concernant les communes, celle d’Ixelles a le prix médian le plus important avec ses 750.000 euros. Et complètement à l’opposé, le prix médian de la commune d’Anderlecht est de 322.500 euros. Si cette commune est la moins chère de la Région de Bruxelles-Capitale, elle reste bien au-dessus du prix médian de la Belgique en général. À titre indicatif, le prix médian d’une maison de 2 ou 3 façades est de 252.000, soit une augmentation de 9,6% entre 2021 et 2022 et pour une maison de type ouvert de 357.000 euros, ce qui correspond à une augmentation d’environ 8,2%.

Ca.Pa. Image : BX1

► Une interview du notaire Jean Martroye de  Joly par Camille Paillaud

Partager l'article

27 septembre 2022 - 12h52
Modifié le 27 septembre 2022 - 13h19