Trois films belges récompensés à Cannes : un accélérateur des entrées en salle

Les trois films belges en compétition à Cannes ont raflé trois prix samedi soir lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes.

Samedi, la Belgique a été mise à l’honneur lors du 75e édition du festival de Cannes. Les frères Dardenne n’ont pas eu leur 3e Palme d’or, mais un Prix spécial pour leur film Tori et Lokita qui sortira fin septembre. Le prix du jury va à Félix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch pour Les huit montagnes (sortie en décembre) et le Grand Prix est attribué à Close, de Lukas Dhont (photo) en salle le 2 novembre.

Des prix qui ont un effet dopant sur les entrées en salle et sur le cinéma belge, comme l’explique Nicolas Gilson, programmateur au cinéma le Palace : “Parler du cinéma belge primé, c’est intéressant à l’international, on espère que cela aura un impact sur le public national. Le cinéma belge n’est pas qu’un cinéma destiné aux festivals, mais avant tout destiné aux spectateurs. Les 3 films sont très différents et sont tous positifs. Certains films comme “Parasite”, on l’a tenu à l’affiche 28 semaines avec la Palme d’or. Certains prix fonctionnent bien et d’autres visiblement moins. Un film comme “Titane” on a fait plus de 25% d’entrées en Belgique, ce qui reste assez maigre pour une Palme d’or, nous on était content, mais sur le territoire, les chiffres étaient moindres que ceux attendus pour une Palme d’or, donc ça va dépendre d’un titre à l’autre. C’est un accélérateur pour un film.

■ Interview réalisée par Anaïs Corbin pour Le 12h30 de BX1+.

Photo : Belga/James Arthur Gekiere

Partager l'article

30 mai 2022 - 14h03
Modifié le 30 mai 2022 - 14h03