Urgence: il y a pénurie de profs dans les écoles secondaires de la Ville de Bruxelles

La pénurie de professeurs est particulièrement aiguë cette année dans la ville de Bruxelles. À tel point qu’un nouveau concept se développe: les cours en autonomie.

Les étudiants apprennent en autonomie encadrés par un éducateur, faute de professeur. Ces cours en autonomie sont une des conséquences de la pénurie de professeurs dans certaines classes qui se retrouvent sans prof depuis septembre. Des postes ne sont pas pourvus depuis la rentrée. Sans parler des absences pour cause de maladie, et les congés maternité. La situation devient préoccupante, comme par exemple à l’Athénée Marguerite Yourcenar.

Faouzia Hariche, l’Échevine de l’Instruction Publique de la Ville de Bruxelles demande à la Ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles de déployer un plan pour attirer les jeunes, revaloriser le métier de professeur et assouplir les conditions d’accès au métier.

■ Reportage de Sabine Ringelheim et Morgane Van Hoobrouck.

Partager l'article

27 novembre 2018 - 12h52