Découvrez   

Pentagone : des rues à 20 km/h et les grands axes à 30 km/h à partir de septembre

Panneau Piétonnier Zone 20 Woonerf - Belga Nils Quintelier

La Ville de Bruxelles va faire évoluer la zone de rencontre du Pentagone, limitée à 20 km/h suite au confinement et à la crise sanitaire du Covid-19 : dès septembre et pour une période de test de six mois, la plupart des rues résidentielles du Pentagone seront limitées à 20 km/h tandis que les grands axes passeront à 30 km/h.

Le 11 mai dernier, la Ville de Bruxelles faisait passer l’ensemble du Pentagone en zone de rencontre, prioritaire pour les usagers faibles (piétons, cyclistes, trottinettes…) et limitées à 20 km/h. Cette mesure avait été prise pour permettre à chacun de respecter la distanciation sociale et les mesures sanitaires nécessaires au déconfinement, face à la pandémie de Covid-19.

Après deux mois de tests, la Ville de Bruxelles annonce des changements pour cette zone de rencontre. Le collège communal a décidé que le Pentagone sera dès le 1er septembre divisé en diverses zones de rencontre, ciblant les quartiers résidentiels du centre de la capitale. La vitesse sera limitée à 20 km/h dans ces zones résidentielles et la priorité sera toujours pour les usagers faibles. Ces zones de rencontre seront reliées par les grands axes limités quant à eux à 30 km/h, soit les axes pénétrants vers le centre, les axes utilisés par les trams et les bus, les itinéraires cyclables et différentes rues commerçantes.

La Ville de Bruxelles promet que les différentes zones de rencontres seront clairement indiquées à l’entrée et à la sortie des rues. La vitesse limitée sur les grands axes sera également rappelée via des panneaux et des radars vont être installés.

Cette nouvelle évolution permet à toutes et tous d’accéder le plus facilement possible aux zones de rencontre que ce soit à pied, à vélo, en bus ou en voiture. Nous continuerons à faire en sorte que chacun puisse respecter la distanciation physique et ainsi limiter la propagation du virus, explique l’échevin de la Mobilité Bart Dhondt (Groen).

Cette nouvelle politique de mobilité pour le Pentagone sera lancée le 1er septembre, pour une période de test de six mois. La Ville de Bruxelles annonce également des concertations par quartier, dès septembre, pour tenir compte du retour des usagers de la ville et faire évoluer ce plan de mobilité.

Gr.I. – Photo : Belga/Nils Quintelier

Partager l'article

16 juillet 2020 - 14h22
Modifié le 17 juillet 2020 - 07h59