Neder-over-Heembeek et Haren accueillent leurs deux premières agents à vélo

La Ville de Bruxelles et la zone de police de Bruxelles-Ixelles ont présenté vendredi, au commissariat situé avenue de Versailles, la nouvelle unité de “bikers” (policiers à vélo) active sur les territoires de Neder-over-Heembeek et Haren, en présence du bourgmestre Philippe Close.

Emilie et Elke sont les deux premières policières de cette unité de bikers affectée aux deux communes, mais elles seront à terme rejointes par quatre autres collègues. L’ensemble de la zone de police de Bruxelles-Ixelles comptait jusqu’alors 53 bikers. Il est prévu de faire grimper les effectifs à 63 en renforçant notamment les équipes de Laeken et d’Ixelles. “On n’avait pas encore de bikers sur les territoires de Neder-over-Heembeek et Haren“, remarque Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles. “Ils vont avoir des missions spécifiques sur le territoire. Ils vont par exemple s’occuper de la surveillance des écoles parce qu’on constate qu’il y a des parents qui garent leur véhicule n’importe où, notamment en double file, ce qui cause des problèmes de sécurité pour les enfants. Les bikers vont donc s’assurer la fluidité du trafic et ainsi assurer la sécurité des piétons qui doivent traverser aux abords des écoles.”

Les 15 bikers de la Direction trafic de la zone et les 38 des Directions proximité et intervention ont dressé plus de 84.000 verbalisations en 2019. Ils ont entre autres sanctionné 24.544 conducteurs qui ne respectaient pas les pistes cyclables, 6.511 autres qui stationnaient sur un trottoir et 1.756 automobilistes garés sur ou à moins de cinq mètres d’un passage pour piétons. A cela s’ajoutent 5.991 verbalisations pour non respect des règles d’utilisation d’une zone piétonne ou résidentielle. Les bikers ont encore sanctionné 21.359 conducteurs pour non respect des sites propres des transports en commun et 3.099 autres qui bloquaient des carrefours.

Avec Belga 

Partager l'article

24 janvier 2020 - 16h36