Extranostro : la première websérie afro-queer européenne est bruxelloise et cherche des financements

Nous avons rencontré Kis Keya, cette jeune artiste bruxelloise s’est lancée dans le projet de réaliser une websérie afro-queer, la saison pilote est en ligne, l’équipe cherche maintenant à financer la suite.

"La visibilité est importante". Rencontre avec Kis Keya la réalisatrice de la première websérie francophone afro-queer d'Europe, EXTRANOSTRO.afroqueer.webseries.

Publiée par BX1 sur Vendredi 22 mars 2019

Afro-queer, ça veut dire quoi ? Queer est un terme parapluie regroupant les minorités sexuelles et les minorités de genre. Avec le terme afro- devant, cela devient donc un mot regroupant les minorités sexuelles et de genre d’origine africaine.

C’est l’histoire de Bibiche, une jeune homme homosexuel qui travaille dans une agence de voyages gay-friendly à Bruxelles et qui décide de séduire le nouveau venu, Alex. Autour d’eux plusieurs personnages métissés, autant par leur origine que par leur orientation sexuelle. Cette première websérie francophone et européenne consacrée à la communauté afro-queer a été réalisé grâce à l’investissement (parfois bénévole) d’artistes engagés bruxellois et parisiens.

La première saison pilote est disponible en ligne sur Youtube. L’équipe cherche maintenant à financer la suite, mais pas facile d’obtenir des subventions pour un tel projet, les refus sont nombreux et souvent pour cette raison, le public est dit “de niche”. Pourtant, la réalisatrice, Kis Keya, nous explique l’importance de créer de la visibilité autour de la communauté LGBTQI noire, elle l’est très peu et ça n’aide pas les jeunes noirs concernés, car nous dit-elle “c’est vrai qu’il y a un problème d’homophobie dans beaucoup de familles noires”. Afin de financer le projet, un crowdfunding a été lancé.

Cyprien Houdmont

 

Partager l'article

22 mars 2019 - 13h55