La justice de paix d’Auderghem préservée

La justice de paix d’Auderghem qui recouvre les communes d’Auderghem et Watermael-Boitsfort sera maintenue, ressort-il d’amendements déposés par la majorité au projet de réforme des cantons judiciaires du ministre de la Justice, Koen Geens.

Le texte prévoit de fusionner et de redessiner un certain nombre de cantons judiciaires pour en faire passer le nombre de 187 à 162. Il constitue une nouvelle étape dans un processus qui avait déjà mené à la fin des doubles sièges dans les cantons.

Le projet actuel prévoyait qu’Auderghem serait rattaché à Etterbeek et Watermael-Boitsfort à Uccle. Il avait suscité les protestations des communes concernées.

Belga

Partager l'article

14 novembre 2017 - 15h39