Bikingman d’Oman : le Bruxellois Xavier Massart va rouler près de 1.000 kilomètres en deux jours

Le Bruxellois Xavier Massart est un spécialiste du cyclisme d’endurance : il participe cette année aux principales manches du Bikingman, des épreuves durant lesquelles il doit avaler plus de 1.000 kilomètres d’un trait, en seulement deux jours.

Xavier Massart aime avaler les kilomètres sur son vélo. À tel point que ce Bruxellois s’est lancé comme défi d’enchaîner les épreuves d’endurance, de “l’ultracyclisme”. En 2018, il a pris part pour la première fois de sa carrière de sportif à la Trans Am, une traversée des États-Unis d’ouest en est sur plus de 7.000 kilomètres. Il a même pris la 30e place parmi les 150 participants au départ. Le tout en 26 jours, en roulant près de 15 à 16 heures par jour.

Cette année, le coureur souhaite participer à la 7e édition de la Transcontinental Race, une course à travers l’Europe qui démarre de la Bulgarie, fin juillet, pour 3.700 kilomètres de course jusqu’en France. Et pour préparer cette course extrême, Xavier Massart va notamment prendre part, dès ce samedi à la première manche du Bikingman au Sultanat d’Oman. Dans ce pays du Moyen-Orient, le cycliste bruxellois devra affronter 1.000 kilomètres dans des paysages désertiques et montagneux (près de 7.000 mètres de dénivelé tout de même). Notre journaliste Nicolas Franchomme sera sur place pour suivre son aventure et vous proposera de suivre les coulisses de la course sur le compte Instagram de BX1.

Durant la course, il est aussi possible de suivre le parcours des candidats en direct sur le site internet du Bikingman.

En outre, Xavier Massart participera cette saison au Bikingman Corsica, en avril, en Corse. Soit 700 km à affronter et 13.000 mètres de dénivelé. Ou encore au Bikingman Portugal, en septembre, sur 950 km (10.000 m de dénivelé). Du costaud donc !

Gr.I. – Photo : Xavier Massart/Nicolas Franchomme

Partager l'article

23 février 2019 - 11h50