Découvrez   

Décès d’Ibrahima B. : 400 manifestants sur la rue de Brabant, des tensions en fin de journée

Selon une estimation de la police sur place, près de 400 personnes ont manifesté ce mercredi après-midi devant le commissariat de la rue de Brabant en réaction au décès d’Ibrahima B., samedi dernier, après une interpellation de la police.

Si la manifestation s’est déroulée sans problème en début d’après-midi, à partir de 14h00, des tensions sont apparues après près de deux heures de manifestation.

Une partie du groupe de manifestants, soit une centaine de personnes, se sont désolidarisées de la manifestation vers 16h00 avant d’être contenues par les forces de l’ordre, à la sortie d’un tunnel donnant sur la place du Nord, dans un climat assez tendu, marqué par des jets de projectile et l’utilisation de fumigènes. Des manifestants ont crié “police, assassins”.

Des interpellations ont eu lieu, mais la police n’en a pas encore précisé le nombre. Les échauffourées se sont déplacées vers la place Liedts au fil de l’après-midi et du début de soirée. Le quartier est resté sous surveillance par la police, mais la majeure partie des manifestants avaient déjà quitté les lieux vers 17h00.

La DH annonce que le feu a également été bouté au commissariat de la zone de police de Bruxelles Nord. Une information confirmée par la porte-parole de la zone de police, qui indique que l’incident a été rapidement maîtrisé. Elle ajoute que trois véhicules de police ont été endommagés, que du mobilier urbain a été dégradé, et que des poubelles ont été incendiées.

Selon La Capitale, le convoi royal a également été aperçu sur la place Liedts alors que des échauffourées étaient toujours en cours.

Lire aussi : L’enquête pour homicide involontaire d’Ibrahima B. se poursuit : un juge d’instruction désigné

Cette manifestation fait suite au décès d’Ibrahima B, après un malaise dans ce commissariat de la zone de police de Bruxelles-Nord, le 9 janvier dernier.

Selon le parquet de Bruxelles, samedi en début de soirée, le jeune homme de 23 ans a pris la fuite à pied et a été interpellé par la police après une poursuite. Il a été privé de sa liberté et a été emmené au commissariat pour y être entendu. Lors de son arrivée au commissariat, il a perdu connaissance. Les policiers présents ont fait appel aux services de secours. Une ambulance et un Smur (Service mobile d’Urgence et de Réanimation) ont été mobilisés sur place. Ibrahima B. a été emmené par les services de secours, avant de décéder à l’hôpital à 20h22.

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire et un juge d’instruction a été requis par le parquet.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Jean-Christophe Pesesse, Thierry Dubocquet et Pierre Delmée, vidéos et duplex de Jean-Christophe Pesesse et Thierry Dubocquet, photos de Belga/Virginie Lefour et Jean-Christophe Pesesse

Manifestation Ibrahima Police Rue de Brabant- Jean-Christophe Pesesse BX1

Manifestation Ibrahima Police Rue de Brabant- Photo 3 - Jean-Christophe Pesesse BX1

Gr.I. avec Belga – Photos : Belga/Virginie Lefour (couverture et les 6 premières photos) et Jean-Christophe Pesesse/BX1 (les 6 dernières)

Partager l'article

13 janvier 2021 - 17h50
Modifié le 14 janvier 2021 - 07h15