Découvrez   

L’enquête pour homicide involontaire d’Ibrahima B. se poursuit : un juge d’instruction désigné

Commissariat de Police Brabant Place du Nord Saint-Josse - Google Street View

Le parquet de Bruxelles a requis la désignation d’un juge d’instruction pour poursuivre l’enquête autour du décès d’Ibrahima B. dans un commissariat de Saint-Josse, le samedi 9 janvier.

Ibrahima B. est décédé ce samedi soir vers 19h00 après avoir fait un malaise dans un commissariat de la zone de police de Bruxelles-Nord, à Saint-Josse-ten-Noode, a confirmé ce lundi le parquet de Bruxelles.

Selon le parquet, le jeune Ibrahima B. a pris la fuite à pied et a été interpellé par la police après une poursuite. Il a été privé de sa liberté et a été emmené au commissariat pour y être entendu. Lors de son arrivée au commissariat, il a perdu connaissance. Les policiers présents ont fait appel aux services de secours. Une ambulance et un Smur (Service mobile d’Urgence et de Réanimation) ont été mobilisés sur place. Ibrahima B. a été emmené par les services de secours, avant de décéder à l’hôpital à 20h22.

Le parquet de Bruxelles précise qu’elle a requis ce mardi la désignation d’un juge d’instruction afin de poursuivre l’enquête pour homicide involontaire d’Ibrahima B.

La famille du jeune homme décédé ainsi que son avocat ont été reçus ce matin par le Procureur du Roi de Bruxelles et ce, afin d’obtenir des réponses à certaines de leurs questions et de leur garantir que tous les moyens sont et seront mis en œuvre pour faire la lumière sur ce qu’il s’est passé”, rapporte encore le parquet.

Une manifestation est prévue ce mercredi à 15h00 avec des proches d’Ibrahima et l’association AJGB, une association d’étudiants guinéens en Belgique dont faisait partie la victime.

Gr.I. – Photo : capture Google Street View

Partager l'article

13 janvier 2021 - 15h08
Modifié le 13 janvier 2021 - 15h38