Découvrez   

Un groupe Facebook propose des familles d’accueil pour les animaux de compagnie

Objectif rassembler les personnes qui ont besoin qu’on s’occupe de leur chien ou de leur chat et les personnes qui ont du temps et des moyens pour le faire.

Face à l’isolement et le risque d’hospitalisation de plusieurs personnes, la solidarité s’organise sur les réseaux sociaux. Nous vous l’expliquions dans cet article consacré aux groupes Facebook qui facilitent les gestes de solidarité dans la culture, l’horeca, la garde d’enfants, les courses,… Un nouveau groupe vient de voir le jour, il est destiné à l’accueil des chiens et chats au cas où leur(s) maître(s) serai(en)t dans l’incapacité de s’en occuper.

Voici le lien vers le groupe Facebook : familles d’accueil pour chiens et chats crise Coronavirus

Pour l’instant, le groupe connait plus d’offre que de demande. Ses gestionnaires espèrent le faire connaitre un maximum pour que toutes les personnes demandeuses puissent en connaitre l’existence.

Voici ce qu’on peut lire dans la description : “Merci à tous et toutes d’avoir intégré ce groupe. L’idée est que chaque personne isolée qui sera placée en quarantaine ou hospitalisée puisse trouver ici de l’assistance pour son animal de compagnie.
Les offres de services seront classées par communes (2 ou 3 par onglet).
Grâce aux personnes de bonne volonté qui proposent leur aide, les malades du coronavirus pourront retrouver leur animaux une fois guéri.
ATTENTION: il n’est ici absolument pas question de demander une contrepartie financière. La démarche se veut solidaire et désintéressée!
Comment pouvez-vous aider?
Sortir le chien, passer à domicile nourrir le chat, prendre à votre domicile chat ou chien en cas d’hospitalisation de son maître. Il y a beaucoup de choses à mettre en place….et le temps presse!!!!
Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues.
J’ai aussi besoin d’aide pour organiser, répertorier et promouvoir la page afin d’avoir beaucoup plus d’aidants et faire fonctionner le bouche-à-oreilles”.

Partager l'article

17 mars 2020 - 11h43
Modifié le 17 mars 2020 - 11h44