Un banquet de noces pour rappeler que les couples sans-papiers n’ont pas les mêmes droits que les autres

La Saint-Valentin, c’est l’occasion pour plusieurs associations de soutien aux sans-papiers de rappeler que les couples avec ou sans papiers n’ont pas les mêmes droits.

Le mariage, la cohabitation légale ou encore la reconnaissance d’un enfant sont souvent liés à un titre de séjour. Par ailleurs, les personnes sans papiers sont souvent soupçonnées de vouloir contracter un mariage blanc. Pour dénoncer cette situation et sensibiliser au problème, le réseau “Amoureux, vos papiers! et celui des Écrivains publics bruxellois, organisaient un “banquet de noces” public ce vendredi après-midi Place de la Monnaie.

Reportage de Thomas Dufrane et Béatrice Broutout

Partager l'article

14 février 2020 - 19h09