Découvrez   

Uccle : 89% des habitants veulent un plain-pied chaussée d’Alsemberg

Depuis le début du déconfinement, les zones de rencontre se multiplient et notamment à Uccle. Pour certains habitants, ces aménagements devraient même perdurer.

C’est le cas notamment de 89% des Ucclois qui souhaitent un plain-pied sur la chaussée d’Alsemberg. La partie située entre Globe et Coghen fera l’objet d’une rénovation et d’un réaménagement complet en 2021. Les rails de tram seront remplacés et un aménagement en plain-pied avec des pierres naturelles est prévu pour la partie commerçante. Au nord, un aménagement plus classique avec des trottoirs a été choisi. On aura également une piste cyclable séparée de la circulation automobile dans le sens de la montée entre l’avenue Floréal et l’avenue Coghen.

Le projet est déjà passé par la case commission de concertation en 2019 et a été amendé pour répondr eaux demandes de la commune. Cependant, une question restait un suspens: la mise en plain-pied de la chaussée d’Alsemberg.

Une consultation publique avec une réunion virtuelle, a été organisée durant cette première moitié du mois de mai afin de permettre aux riverains et aux commerçants de participer. Sur les 181 personnes qui ont pu voter, 89% se sont prononcés en faveur de l’aménagement. “C’est un très bel exercice de démocratie directe, qui malgré le confinement, a pu se tenir à Uccle pour organiser cette consultation qui a montré, à nouveau, la force de l’intelligence collective. Ce projet bénéficie maintenant d’une large adhésion et est encore plus qualitatif”, s’est réjoui la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen).

Pour la Stib, cela permettra d’augmenter le confort des passagers du tram 51 et des riverains.

V.Lh. – Photo: Bruxelles Mobilité

Partager l'article

19 mai 2020 - 12h25
Modifié le 19 mai 2020 - 12h25