Découvrez   

Travailler sous plus de 30 degrés : que prévoit le code du bien-être au travail ?

Que vous soyez employé de bureau ou ouvrier de chantier, les règles ne seront pas les mêmes mais dans tous les cas l’employeur est tenu de prévoir des mesures de protection en cas de canicule.
Ces règles sont fixées dans le code du bien-être au travail. Celui-ci définit à quel niveau de temperature l’employeur est tenu d’intervenir.
Ainsi, les entreprises de construction par exemple disposent d’un plan canicule, qui prévoit entre autres la possibilité de décaler ses horaires, de faire davantage de poses, ou de distribuer des boissons.
Selon les catégories de travail, différents niveaux de température s’appliquent : pour le travail léger il fera trop chaud quand la température aura atteint 39 degrés, pour un travail lourd, la barre est fixée à 22 degrés. Si les fortes chaleurs durent plus de 48h, le code prévoit aussi la mise en place de ventilation artificilelle. Mais attention, en raison du cvoronavirus les ventalisateurs sont à éviter.
►Reportage de Marie-Noëlle Dinant, Nicolas Scheenaerts et Laurence Pacciarelli
►Lire aussi : Des températures caniculaires jusqu’à jeudi

Partager l'article

10 août 2020 - 18h00
Modifié le 10 août 2020 - 19h13