Tirailleurs sénégalais: M se plonge dans l’histoire coloniale française

Pat Perna, scénariste de la bande-dessinée “Morts par la France”, revient sur cette épisode d’après-guerre.

“Nous sommes le 1er décembre 1944. Ces tirailleurs sénégalais viennent de passer 4 années en détention en France dans des camps de prisonniers, explique Pat Perna. Ils sont libérés et on leur fait la promesse qu’on va leur verser leur solde de détention comme chaque soldat français a droit à la fin de cette période. Mais avant cela, on va les ramener chez eux et les mettre dans un camp de transit à quelques kilomètres de Dakar. C’est là qu’ils vont être massacrés. Depuis 70 ans, l’armée française prétend qu’elle a fait face à une rébellion armée et qu’elle n’a eu d’autre choix que de rétablir l’ordre.”

► Du mardi au vendredi à 18h25, après le “18h”, retrouvez notre magazine M

Partager l'article

30 mai 2018 - 17h20