Découvrez   

Strokar Inside quitte définitivement l’ancien Royal Rinking d’Ixelles

Ce 31 décembre 2019, Strokar Inside quitte définitivement l’ancien Royal Rinking d’Ixelles. Cette plateforme d’art urbain aura accueilli 150.000 personnes en 15 mois.

Les riverains, les commerçants et la commune d’Ixelles saluent l’affluence et l’activité générée par Strokar Inside, cette plateforme d’art urbain qui a accueilli 150.000 personnes en 15 mois , et qui a re-dynamisé ces lieux laissés à l’abandon et mis pendant un  temps la commune d’Ixelles sur la carte internationale du street art.

La suite

Ce lieu qui fut une ancienne patinoire à roulettes est voué à la démolition. Pour rappel, Besix RED compte raser le site afin d’y ériger quatre barres d’immeubles, dont deux en intérieur d’ilot, pour un total de 82 appartements et maisons et 138 emplacements de parking en sous-sol.

Des leçons doivent être tirées du succès de Strokar. Les ensembles immobiliers aux visées purement spéculatives ne sont pas une fatalité pour Ixelles.

Prenant au mot le secrétaire d’Etat, Pascal Smet, les riverains demandent pour l’ancien Royal Rinking un projet “de qualité” et qui “ait de la gueule”. Ce qui implique la valorisation de la vaste charpente métallique, plus que centenaire, et véritable “cathédrale de fer” qui se prêterait très bien à une reconversion, comme la CRMS l’a expliqué dans son avis très critique sur le premier projet du promoteur. L’ASBL “Un ilot un quartier” appelle le promoteur à une concertation avec les riverains en vue d’une reconversion du site qui poursuive la re-dynamisation des lieux.

C.Bk. / Image: BX1

Partager l'article

30 décembre 2019 - 13h45
Modifié le 30 décembre 2019 - 13h46