Comment (re)développer l’emploi industriel à Bruxelles ?

Créer de l’emploi industriel à Bruxelles, c’est l’ambition du gouvernement bruxellois. Il vient d’approuver un plan censé permettre son développement. Quel type d’mploi? Comment? Dans quelles conditions?

L’industre représente aujourd’hui 20.000 emplois à Bruxelles, soit 3% de l’ensemble des postes dans la Région, contre plus de 25% dans les années 60. A l’époque, la capitale était la première ville industrielle du pays., explique Gilles VAN HAMME, chercheur en aménagement du territoire (IGEAT- ULB).

La Région voudrait redéployer l’emploi industriel. Pour Samuel DROOLANS, du service d’études FGTB, “il est possible et nécessaire de développer l’industrie à Bruxelles. Le secteur industriel offre une mixité sociale importante, et une multitude d’emplois souvent de qualité. En outre, relocaliser la production près des lieux de consommation est une réponse aux enjeux climatiques.

Mais réserver des zones à la production industrielle n’est pas évident. Gilles Van Hamme : “La pression est telle que les espaces réservés à l’industrie sont rognés, essentiellement par le logement.”

Il y a une réflexion à mener pour concilier davantage fonctions résidentielle et industrielle, indique Lise NAKHLÉ, conseillère au centre de connaissance de BECI, qui assure que le monde patronal est favorable au redéploiement industriel. Mais ces arbitrages sont difficiles à réaliser, ajoute Clarisse RAMAKERS, directrice du service d’études UCM.

– Avec :

Samuel DROOLANS, Service d’études FGTB
Gilles VAN HAMME, Chercheur aménagement du territoire IGEAT- ULB
Lise NAKHLÉ, Conseillère centre de connaissance BECI
Clarisse RAMAKERS, Directrice du service d’études UCM

-M, le mag de la rédaction, du mardi au vendredi à 18h20

Partager l'article

25 janvier 2019 - 19h33