Découvrez   

Plusieurs mesures d’aides confirmées au secteur horeca, d’autres demandes en attente

Restaurant Poule et Poulette Bruxelles - Belga Jasper Jacobs

Plusieurs mesures d’aides au secteur horeca ont été confirmées mardi par le ministre de l’Emploi Pierre-Yves Dermagne, lors d’un entretien avec les trois fédérations du pays et les syndicats. Les représentants en ont profité pour soumettre des demandes supplémentaires.

Outre la confirmation de l’enveloppe d’aides de 500 millions d’euros, le droit passerelle accordé jusque fin décembre et l’accord sur le remboursement des cotisations ONSS du 3ème trimestre, les fédérations horeca demandent “de ne pas garder les montants encaissés comme un acompte pour solder les futures charges car, la trésorerie de nos entrepreneurs étant au plus bas, il est primordial de retrouver ces fonds dans nos caisses“.

Des alternatives se créent dans le secteur horeca pour faire face aux mesures

Nous avons obtenu du ministre que l’assimilation des jours de chômage ‘force majeure’ pour les primes de fin d’année soit totalement assimilée par le gouvernement“, ajoute la Fédération Horeca Bruxelles, qui communique ce mercredi. Les représentants sectoriels ont encore demandé au ministre que les assimilations des vacances annuelles soient également supportées par le gouvernement, “car nos entrepreneurs ne pourront pas survivre à cette assimilation“, les fédérations craignant “un bain de sang social“. La Fédération Horeca Bruxelles a précisé que le ministre Dermagne devait leur revenir sur ces demandes et que toutes les mesures doivent être approuvées vendredi en conseil des ministres.

Belga – Photo: Jasper Jacobs/Belga

Partager l'article

21 octobre 2020 - 16h56
Modifié le 21 octobre 2020 - 16h56