Philippe Close annonce 6 arrestations et 12 personnes identifiées suite aux émeutes

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles est revenu longuement ce lundi sur les émeutes et les échauffourées qui ont touché le centre de Bruxelles ces derniers jours, le 11 novembre devant la Bourse et le 15 novembre sur la place de la Monnaie. 

Avant ce conseil communal, Philippe Close (PS) a répondu aux questions de Michel Geyer : il évoque le travail qui devra être réalisé à l’avenir lors des prochains matchs de football, notamment pendant la Coupe du monde 2018, en juin prochain. Il rappelle que ce travail devra être réalisé avec toutes les communes de la Région bruxelloise. Philippe Close a également insinué le besoin davantage d’effectifs de police : “Avec plus d’effectifs, les policiers auraient pu éviter les dégradations et procéder à des arrestations”, affirme le bourgmestre.

De nouvelles arrestations attendues

Les incidents violents du samedi 11 novembre, au centre de Bruxelles ont jusqu’à présent débouché sur six arrestations et douze identifications. De nouvelles arrestations sont attendues au cours des prochains jours, a indiqué le bourgmestre.

Soulignant que la perspective du match entre le Maroc et la Côte d’Ivoire n’avait attiré l’attention d’aucune zone de police du pays, ni de la police fédérale, M. Close a indiqué que malgré l’effet de surprise, la police de Bruxelles avait pu réagir rapidement car elle seule dispose en permanence d’un peloton d’intervention de quarante personnes mobilisables. Saluant le professionnalisme des policiers dont l’expertise a été salué dans le rapport d’inspection, il a précisé que ceux-ci procédaient à une évaluation après chaque manifestation. Selon lui, la collaboration entre les polices de la zone et fédérale s’est très bien déroulée sur le terrain. (avec Belga)

Partager l'article

21 novembre 2017 - 00h01