Découvrez   

Octaves de la Musique : Blanche et Angèle, deux Bruxelloises, sacrées artistes de l’année

Les lauréats des Octaves de la Musique sont connus. Avant la grande soirée du 28 mai, annonce en primeur.

Deux jeunes super-talentueuses bruxelloises reçoivent l’Octave de l’artiste de l’année. Blanche qui s’est distinguée à l’Eurovision 2017 en arrivant 4e avec son titre City Lights. Et l’incontournable Angèle, la dynamique petite sœur de Roméo Elvis dont on attend le premier album avec impatience et dont les titres La Loi de Murphy et Je veux tes yeux cartonnent en radio et sur Youtube.

Le jeune Loïc Nottet reçoit l’Octave de l’album de l’année pour “Selfocracy” largement salué au-delà de nos frontières. Coté concert/spectacle de l’année, c’est le DJ Henri PFR qui rafle le prix.

Claude Semal reçoit l’Octave de la chanson française pour “les marcheurs”, BRNS l’Octave Pop/Rock, en musique du monde, c’est B. Sissoko, M. Sylla & W. Vandenabeele avec le projet “Tamala”. Glü obtient l’Octave de la musique électronique avec “#3”, le célèbre Damso et son album Ispéité remportent l’Octave musiques urbaines, le jaa va à Igor Gehenot pour “Delta” et c’est l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège qui obtient l’Octave musique classique. Pierre Bartholomée se distingue dans la catégorie musique contemporaine pour la qualité de son album “Rhizomes”, Krisy remporte l’Octave Zinneke délivré par BX1.

Lire aussi : Vous l’avez choisi : Krisy est le nouvel Octave Zinneke

Les autres lauréats:
Octave Pointculture : Giuseppe Millaci et Vogue Trio
Octave de la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles : La Compagnie La Bête à plumes (Kevin Troussart et Isabelle Du Bois)
avec le spectavle circorythm’oh
Octave de la ministre de la culture : MNM Trio
Octave Fun radio : Milo Savic

Enfin Anne-Catherine Gillet remporte un Octave d’honneur et nous fera l’honneur d’être maître de cérémonie.

Retrouvez la liste des tous les nominés en cliquant ici.

Une grande soirée musicale, axée sur la rencontre et le mélange des genres

Pour cette 15e édition, l’asbl des Octaves de la Musique poursuit avec son nouveau concept de soirée lancé l’an passé, où le travail et la créativité des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles étaient mis à l’honneur.

Cette année encore, fini la traditionnelle remise de prix entrecoupée de quelques passages musicaux. Place donc à une véritable soirée musicale rassemblant les lauréats 2018 sur la scène de La Madeleine (Bruxelles). Les artistes, récompensés préalablement lors d’un de leur concert, joueront le jeu et assureront le spectacle en duo et sous d’autres formules. La musique est un art propice à la rencontre et au mélange des styles, des genres et c’est exactement la mission que nous nous donnons en vous proposant une dizaine de duos qui se
produiront sur scène ce 28 mai 2018.

Les Octaves de la Musique ont toujours eu à cœur de montrer la diversité musicale en remettant des prix dans toutes les catégories, de l’électro au jazz en passant par la chanson française. Les précédentes éditions ont vu plus de 170 artistes recueillir
les faveurs des différents jurys. De grands noms de notre paysage musical ont été récompensés.
Ces artistes belges, participent à la mise en valeur de notre patrimoine musical, tant chez nous qu’à l’internationale. Certains lauréats résonnent bien au-delà de nos frontières : Stromae, Philip Catherine, Mélanie De Biasio, Axelle Red, Loïc Nottet, Puggy, mais encore Roméo Elvis et José Van Damme.

Depuis 2004, les Octaves de la Musique décernent chaque année des prix aux artistes musicaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se sont illustrés par leur créativité. BX1, PointCulture et la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles s’investissent concrètement dans ce travail de mise en valeur de notre patrimoine musical. Cette démarche est saluée par de nombreux observateurs et bénéficie du soutien de la ministre de la Culture.

«Ce que j’aime réellement dans l’esprit des Octaves, c’est le mélange des genres musicaux. Les Octaves sont un mixe qui combine les musiques de tous types, qu’elles soient commerciales ou non», explique Jean-Jacques Deleeuw, président des Octaves de la Musique.

■ Reportage de Michel Geyer et Yannick Vangansbeeck.

Partager l'article

17 avril 2018 - 16h37
Modifié le 08 mai 2018 - 16h23