Découvrez   

Le premier opérateur de téléphonie mobile coopératif belge débarque à Ixelles

Il promet de soutenir des projets sociaux locaux.

Il est désormais possible de souscrire un abonnement mobile avec Neibo, le premier opérateur télécom coopératif en Belgique dont le siège social se trouve à Ixelles, dans un espace de coworking actuellement presque vide, peut-on lire dans Bruzz ce jeudi.

Les coopérateurs auront leur mot à dire dans la répartition des bénéfices et bénéficieront d’une petite remise sur leur abonnement dans le soutien de projets sociaux et locaux.

“Nous offrirons la même chose que les autres opérateurs télécoms: appels, SMS et surf mobile”, déclare le fondateur Quentin Verstappen à Bruzz. “Mais celui qui prend une part coopérative, et c’est possible à partir de 20 euros, nous lui offrons également transparence et participation. C’est-ad-dire que chaque coopérateur peut assister à l’assemblée générale et participer au processus décisionnel sur la répartition des bénéfices.”

Neibo a été lancé en mai 2018 et a levé 250.000 euros grâce au financement participatif. Il y a aujourd’hui 2.300 coopérateurs, dont plus d’un quart vit à Bruxelles.

Neibo, comme Mobile Vikings ou Scarlet, est un fournisseur de télécommunications sans antenne propre. Il a donc besoin d’un intermédiaire qui organise la connexion avec le réseau d’Orange. Cette connexion a été retardée l’année dernière en raison de problèmes techniques au niveau de l’intermédiaire.

Mais après deux ans et deux lancements retardés, Neibo est enfin opérationnel depuis la semaine dernière.

A.V. – Photo:Belga

Partager l'article

19 novembre 2020 - 09h51
Modifié le 19 novembre 2020 - 09h51