Haren : les moutons et animaux saisis, “assez maigres”, ont été placés dans des refuges

65 moutons et 18 chiens ont été récupérés par plusieurs associations ce samedi après-midi près de la chaussée d’Haecht à Haren. Ces animaux ont été placés dans divers refuges en Wallonie et à Bruxelles, alors qu’un procès-verbal a été établi.

La police a saisi administrativement pour négligence, samedi vers 15h00, 10 chiens, 8 chiots et 65 moutons gardés sur un terrain situé dans la rue de Woluwe-Saint-Etienne à Haren. Cette saisie a été effectuée avec l’aide de plusieurs associations, dont l’ASBL Le Rêve d’Aby qui avait reçu une plainte anonyme concernant le baraquement où étaient installés ces animaux.

[ SAISIE DE 65 MOUTONS ]Les refuges d’Animaux en Péril asbl, du Rêve d’Aby, d’Equi'chance asbl, d’Animal Sans Toi…T…

Publiée par Le Rêve d'Aby sur Dimanche 19 août 2018

Selon Sophie Locatelli, présidente de l’ASBL Le Rêve d’Aby située à Gembloux, les animaux “ne sont pas mourants en règle générale mais ils sont assez maigres et ont clairement besoin de soins”. Ces animaux ont été répartis dans plusieurs refuges en Wallonie et à Bruxelles : les moutons ont ainsi été placés chez Animaux en Péril à Meslin-l’Évêque, chez Équi’Chance à Philippeville, à la SPA de Charleroi et chez Animal sans Toi…t à Liège, alors que les chiens ont trouvé refuge au Veeweyde à Anderlecht.

Sophie Locatelli explique que cette saisie avait bien un rapport avec l’Aïd, qui doit se dérouler ce mardi : “La personne qui détenait ces moutons les proposait morts ou vifs pour l’Aïd. À l’approche d’une fête comme cela, on a malheureusement ce genre de personne qui en profite”. Et selon la présidente de l’ASBL Le Rêve d’Aby, il est de moins en moins rare de découvrir un si grand nombre d’animaux chez certains propriétaires : “Le phénomène est malheureusement fréquent, et ce sont les animaux qui en souffrent, dans des conditions souvent exécrables”.

Gr.I. – Photo : illustration Belga

Partager l'article

20 août 2018 - 12h45