Découvrez   

Des panneaux publicitaires recouverts d’affiches par le collectif Act For Climate Justice

Durant la nuit de jeudi à vendredi, 800 affiches du collectif Act For Climate Justice ont recouvert les panneaux publicitaires de six villes du pays. L’action vise à dénoncer les priorités pendant le confinement et le déconfinement. 

Le collectif a remplacé 800 affiches dans les panneaux publicitaires et les arrêts de bus à Anvers, Bruxelles, Charleroi, Liège, Gand et Louvain-La-Neuve. L’action d’affichage se poursuivait ce matin avec quelques activistes qui ont tendu une banderole devant la FEB (Fédération des Entreprises Belges) et le VOKA (Vlaamse Netwerk Van Ondernemingen) ce matin à 7h avec le message: “La vie avant le profit”.

Pour les activistes, le COVID-19 souligne les failles de notre système, tant sur le plan sanitaire, social et économique que sur les questions environnementales. “Nous ne voulons pas minimiser les défis associés à cette crise sanitaire. Mais alors que cette période exceptionnelle devrait nous contraindre à repenser les fondements de notre société, les choix et les priorités posés dans la gestion de cette crise incarnent bien le système inégalitaire dans lequel nous sommes enlisé.e.s depuis trop longtemps : un système où la croissance économique doit être relancée à tout prix pour un “retour à la normale”. Nous refusons que les travailleur.euse.s et les plus précaires puissent payer la note alors que les grandes entreprises responsables de la destruction écologique et sociale seraient soutenues financièrement par les autorités pour relancer leur business “, explique l’une des organisatrices.

La pandémie ne doit pas cacher mais au contraire alerter sur l’autre catastrophe infiniment plus grave: le changement climatique et la crise écologique globale. C’est le bien-être de tou.te.s et la préservation de la planète qui doivent être des valeurs centrales dans la gestion de chaque crise.

Sur leur site, le collectif explique ce qui a motivé l’action : “Le risque est grand de voir les États profiter de la crise actuelle pour appliquer des mesures d’austérité mortifères et se débarrasser de leurs engagements climatiques pour relancer l’industrie à tout prix. Nous refusons que le choc actuel soit utilisé pour faire passer ces mesures qui nous seront présentées comme inévitables alors qu’elles ne sont que des “vieilles recettes”, incompatibles avec les conditions climatiques et sociales d’aujourd’hui.

Images : Act For Climate Justice

Partager l'article

29 mai 2020 - 08h36
Modifié le 29 mai 2020 - 08h36