De l’or et de l’argent dans les égouts bruxellois

De l’or, de l’argent, du platine dorment au fond des égouts bruxellois. Dans le cadre du projet Sublimus, des chercheurs bruxellois de l’ULB, de la VUB et de l’Institut Meurice développent un projet pour récupérer les métaux des eaux uées.

D’après les premières estimations ce sont plusieurs kilos de métal qui pourraient être récupérés chaque année, pour une valeur estimée à près de 300.000 euros par an. D’où proviennent ces résidus ? De l’érosion des bijoux lorsque l’on se lave les mains, notamment. En ce qui concerne l’argent, il est beaucoup utilisé comme un antibactérien. Prochaine étape de la recherche : développer la méthode qui permettra de capter les métaux dans les eaux usées.

Reportage de Arnaud Bruckner et Béatrice Broutout

Partager l'article

24 octobre 2019 - 18h28