Découvrez   

Chômage temporaire : les travailleurs ne doivent pas oublier de renvoyer le formulaire C3.2

Illustration Capac - Belga Siska Gremmelprez

Les syndicats FGTB, CSC et CGSLB rappellent aux travailleurs en chômage temporaire suite à la crise du coronavirus que la procédure de demande ne se fait pas automatiquement.

Plus d’un million de Belges sont actuellement en chômage temporaire suite à la crise sanitaire du coronavirus selon la ministre fédérale de l’Économie Nathalie Muylle (CD&V). Mais si la procédure de demande de chômage temporaire pour force majeure a été simplifiée et accélérée, pour permettre à chacun de moins subir les effets économiques de cette crise, les syndicats FGTB, CSC et CGSLB rappellent par voie de communiqué que cette procédure n’est pas pour autant automatisée.

En effet, les employeurs doivent indiquer le chômage temporaire dans la déclaration des risques sociaux (DRS) alors que les travailleurs doivent pour leur part introduire une demande de chômage temporaire pour crise du coronavirus auprès des organismes de paiement, à savoir les services chômages des syndicats FGTB, CSC et CGSLB ou auprès de la CAPAC (Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage) pour ceux qui ne sont pas affiliés à un syndicat. Cette demande doit être introduite par le biais du formulaire C3.2-travailleur-corona.

Ensuite, les organismes de paiement veilleront au paiement du chômage temporaire auxquels les travailleurs ont droit. “Les organismes de paiement des organisations syndicales veilleront, en dépit des défis liés à la crise du coronavirus, à ce que les dossiers des milliers de demandes supplémentaires soient réglés rapidement”, annoncent encore les syndicats.

Gr.I. – Photo : Belga/Siska Gremmelprez

Partager l'article

25 mars 2020 - 10h59
Modifié le 25 mars 2020 - 10h59