Bruxelles-Propreté : des substances radioactives détectées dans des poubelles

Des déchets présentant un taux de radioactivité au-dessus du seuil d’alerte ont été repérées par les équipes de Bruxelles-Propreté : une procédure d’alerte a été enclenchée le 11 juillet dernier, révèle la DH ce mardi.

Une collecte de corbeilles publiques a mené le 11 juillet dernier au déclenchement d’une procédure d’alerte, rapporte le quotidien. Les éboueurs qui ont ramené ces déchets à l’incinérateur de Neder-over-Heembeek ont en effet découvert que le résultat de leur collecte affichait un taux de radioactivité de 26 microsieverts, soit au-dessus du seuil d’alerte fixé à 20 microsieverts.

Bruxelles-Propreté confirme que la procédure d’alerte a bien été activée : “Elle prévoit d’isoler les déchets contaminés et de contrôler l’équipe afin de s’assurer de leur état de santé”, explique Etienne Cornesse, le porte-parole de l’agence régionale. Les vêtements des ouvriers qui ont réalisé cette collecte ont été jetés, et les travailleurs ont suivi un contrôle à l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek. Ils ne sont toutefois pas contaminés.

Concernant les déchets, ceux-ci ont été placés en quarantaine dans un réfrigérateur, et y resteront au moins un mois. “Lorsque le taux de radioactivité passe en dessous de 20 microsieverts, les déchets peuvent être incinérés”, commente Etienne Cornesse, qui ajoute que cette situation se produit deux à trois fois par mois. La plupart du temps, cette radioactivité peut émaner de déchets médicaux, par exemple de langes de personnes ayant subi une chimiothérapie ou des rayons X. Et si le taux de radioactivité est trop important, l’Agence fédérale pour le contrôle nucléaire prend en charge l’évacuation et le traitement des déchets contaminés.

Gr.I. – Photo : Belga/Nicolas Maeterlinck

Partager l'article

16 juillet 2019 - 08h10