Bruxelles-Propreté dans le rouge : Ecolo et Groen veulent entendre Fadila Laanan en urgence

Les chefs de groupe Ecolo et Groen au parlement bruxellois, Zoé Genot et Bruno De Lille, veulent que la secrétaire d’Etat en charge de la Propreté publique, Fadila Laanan (PS), vienne s’expliquer dans l’hémicycle quant à la situation de l’agence Bruxelles-Propreté (ABP), qu’ils estiment “au bord de la faillite”.

Dans son édition de mercredi, le quotidien L’Écho fait état de l’existence d’un document alarmant sur la situation budgétaire de l’opérateur bruxellois de ramassage des déchets. Rédigé par la direction, à l’attention des organisations syndicales, il évoque un déficit attendu de 51 millions d’euros pour 2019.

Dans un communiqué, les écologistes flamands et francophones soulignent qu’ils dénoncent depuis des années les multiples dysfonctionnements à l’ABP. Les informations de L’Écho leur font désormais craindre pour le fonctionnement des services de collecte des déchets, la propreté et l’emploi à l’Agence.

“À la lecture de l’impasse dans laquelle a été mise l’ABP, je suis abasourdie. Il y a un an, la ministre assurait que l’amputation de la dotation à l’ABP n’aurait aucune conséquence sur le personnel. Aujourd’hui, on apprend que la viabilité de l’Agence est en jeu”, s’insurge Zoé Genot par voie de communiqué. “Nous demandons donc à Madame Laanan de venir s’expliquer au Parlement. Devant ce risque de faillite, il serait inacceptable que le président du Parlement refuse notre demande de convocation d’urgence de la commission environnement. L’opacité n’a que trop duré. Nous espérons que tous les partis soutiendront cette nécessaire transparence”, a-t-elle conclu.

Avec Belga – Photo : Belga/Herwig Vergult

Partager l'article

08 mai 2019 - 16h15