Sur BX1 TV Maintenant : "Vivre Ici (pour sourds et malentendants)"

Viviane Teitelbaum : “Nous avons pris du retard avec Doctena”

La députée bruxelloise Viviane Teitelbaum (MR) était l’invitée de Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu, ce mardi sur BX1+.

L’élue ixelloise est notamment revenue sur la décision de la Région bruxelloise de quitter en partie la plateforme Doclr et d’instaurer un autre système de prise de rendez-vous pour la campagne de vaccination, via la société Doctena. “En Région wallonne, Qvax a déjà permis la vaccination de 4 000 personnes. (…) À Bruxelles, on a choisi Doctena, mais Doctena est apparemment une société au bord de la faillite, on ne sait pas trop”, lâche-t-elle. Viviane Teitelbaum fait ici référence à un article de La Libre, expliquant que l’entreprise est “virtuellement en faillite”. Inge Neven, responsable de l’inspection d’hygiène à la Cocom, a rappelé que le choix de la Région bruxelloise avait été approuvé par l’Inspection des finances et que la société avait récemment procédé à une augmentation de capital.

“Je demande à voir pour Doctena…”, répond Viviane Teitelbaum. “On demande qu’un meilleur système soit mis en place, et aujourd’hui, rien ne le garantit”. La députée libérale compte interroger le gouvernement, jeudi en séance plénière du Parlement bruxellois, pour demander plus d’informations sur ce nouveau système de prise de rendez-vous nommé Bruvax et lancé au grand public le 19 avril prochain. Elle souhaite également avoir des précisions sur la campagne de vaccination en place dans la capitale.

“On doit vérifier que les technologies qu’on utilise sont performantes”, demande-t-elle encore. “Nous avons pris du retard avec Doctena. Alors que Qvax a déjà permis de vacciner 4 000 personnes. (…) On demande à voir mais pour l’instant, on n’avance pas”.

Cliquez ici pour revoir l’interview complète de Viviane Teitelbaum en replay et podcast

Partager l'article

13 avril 2021 - 13h28
Modifié le 13 avril 2021 - 15h17