Une vingtaine de sans-abri et migrants isolés dans des espaces Covid-19 à Bruxelles

Croix Rouge - Illustration Belga Filip De Smet

L’espace Covid-19 de la Croix-Rouge de Belgique était occupé par 3 à 4 personnes ce mardi, le centre du Samusocial par 15 sans-abri malades et la plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés comptait 2 migrants isolés à travers ses hébergements collectifs, ont indiqué mardi les porte-paroles des associations, qui sont respectivement Nancy Ferroni, Christophe Thielens et Mehdi Kassou.

Au centre de la rue de Trêve de la Croix-Rouge Belgique (245 Places), l’espace Covid-19 de 15 places n’a été que peu occupé depuis son ouverture. L’étage réservé sera fermé après l’ouverture dans les prochains jours par MSF (Médecins Sans frontières) de 50 à 150 places sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles.

Sur les 15 personnes qui occupent les 19 places du centre d’isolement Covid-19 du Samusocial, situé rue du petit Rempart à Bruxelles, une femme confirmée positive au Covid-19 a été orientée vers un hôpital ce mardi. Le Samusocial dénombre au total 5 cas avérés, 4 hommes et une femme, depuis l’ouverture du centre le vendredi 20 mars. Il est pour l’instant prévu de maintenir le lieu fonctionnel après l’ouverture du centre MSF, tout du moins comme une zone tampon pour le millier de personnes hébergées dans les différentes structures du Samusocial.

Le dispositif d’ambulances privées lancé par le Samusocial mercredi dernier a déjà permis de rapatrier, après avis médical, une dizaine de personnes depuis divers services d’hébergement social bruxellois vers les espaces Covid-19 du Samusocial et de la Croix-Rouge. Elles se dirigeront également à terme vers le centre MSF.

4 cas suspects

Au centre pour migrants de la Porte d’Ulysse, 4 personnes sur quelque 300 occupants ont fait état de symptômes suspects, mais les médecins n’ont pas jugé nécessaire de les isoler dans l’espace Covid-19 du centre. À la Sister’s house, qui accueille 36 femmes sur 42 places, aucun cas suspect n’a été pris en charge dans l’espace de confinement mis en place. À travers les 5 hébergements collectifs, 2 personnes dans un hébergement collectif ont été isolées pour suspicion sérieuse d’infection.

Avec Belga – Photo : Belga/Filip De Smet

Partager l'article

31 mars 2020 - 18h32
Modifié le 31 mars 2020 - 18h32