Découvrez   

Patrick De Corte sur les foires limitées : “C’est n’importe quoi quand je vois le nombre de gens sur la rue Neuve”

Patrick De Corte, représentant des forains bruxellois, a commenté la décision du Conseil National de Sécurité de limiter les foires à un public de 400 personnes en juillet, voire 800 personnes en août.

“La Foire du Midi est compromise (suite à cette annonce), mais je trouve que c’est du grand n’importe quoi”, lâche Patrick De Corte sur BX1+. “Quand je vois qu’à la rue Neuve, il y a 83 000 personnes qui se promènent. Et nous, c’est un boulevard d’un kilomètre et demi… On n’a jamais ce nombre de personnes en une journée. On compte 25 000 personnes au maximum. Et encore, cette année, on risque d’avoir moins de monde vu qu’il y aura des restrictions”.

Le représentant des forains s’indigne notamment des différences entre diverses activités permises à l’extérieur, selon le dernier Conseil National de Sécurité. “Les parcs d’attractions, les marchés… : tout peut rouvrir, mais les forains sont mis de côté. C’est incroyable que nous soyons encore punis”, estime-t-il.

Lire aussi : “Cette règle des 400 personnes semble condamner l’organisation de la Foire du Midi”, dit Fabian Maingain

“On va faire la Foire du Midi, on veut forcer les choses”, annonce-t-il dans Toujours + d’Actu. “Les forains meurent de faim. Les jeunes ne peuvent plus payer leur crédit. On doit faire quelque chose, sinon le gouvernement doit nous donner des subsides. On ne sait toujours pas quand on peut reprendre alors que nous avons été parmi les premiers confinés”.

Patrick De Corte crie le ras-le-bol des forains qui s’estiment lésés, alors que la Foire du Midi représente jusqu’à 40% de leur chiffre d’affaires annuel. “On n’a plus rien à perdre, il y aura des actions, c’est clair”, explique-t-il encore. “En France, aux Pays-Bas, les forains peuvent retravailler. Ce sont des pays voisins qui ont eu autant de contaminés qu’en Belgique, voire plus. Pourquoi donc nous ne pouvons pas rouvrir ici ?”

■ Interview réalisée par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu.

Partager l'article

25 juin 2020 - 17h00
Modifié le 25 juin 2020 - 17h15