Découvrez   

La Cocom demande un remboursement de 50% du matériel de protection aux maisons de repos : “Nous ne payerons pas”

Les maisons de repos bruxelloises ont appris qu’elles pourraient devoir rembourser 50% des frais du matériel de protection envoyé en urgence ces dernières semaines par Iriscare.

Comme l’évoque La Libre Belgique ce vendredi, la Cocom, la commission communautaire commune, envisagerait de demander à l’ensemble des maisons de repos bruxelloises la facturation d’un certain nombre de matériels de protection (masques, blouses…) qui ont été distribués par la Cocom au plus fort de la crise. Il serait ainsi demandé à ces maisons de repos de rembourser 50% du prix de ce matériel. “La décision n’est pas prise, cela a été évoqué” lors d’une réunion entre la Cocom et le secteur, affirme le cabinet du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Ecolo). “Une première circulaire indiquait au début de la crise que la mise à disposition pourrait être facturée”, précise-t-on.

Karine Lalieux, présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles et de la Fédération bruxelloise des CPAS, estime que cette demande de la Cocom est “inacceptable”, réplique-t-elle dans Toujours + d’Actu. “Nous sommes en crise. Le matériel est arrivé tardivement de la part d’Iriscare. Beaucoup de ce matériel n’étaient pas utilisables ou valables”, dit-elle. “Et maintenant, on demanderait aux maisons de repos de payer ce matériel qu’ils n’ont pas commandé, ni reçu à temps, et qui n’est pas tout à fait validé. Il en est hors de question. Nous allons commencer une négociation avec Iriscare et avec le cabinet de M. Maron. (…) Nous ne payerons pas et le gouvernement bruxellois doit être solidaire avec les maisons de repos”.

Contacté, le ministre Alain Maron indique qu’il va chercher une solution.

■ Interview de Karine Lalieux, présidente de la Fédération bruxelloise des CPAS, par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu.

Partager l'article

08 mai 2020 - 15h15
Modifié le 08 mai 2020 - 15h49