Découvrez   

Coronavirus : les nouveaux cas de contamination se concentrent dans le nord de la Région

Chambre Hôpital Médecin Coronavirus - Belga Dirk Waem

Si le Centre de crise confirme qu’on ne peut parler de deuxième vague de l’épidémie de coronavirus en Belgique, un rebond des nouveaux cas de contamination s’est bien confirmé ces dernières semaines, notamment à Bruxelles. Le nombre de tests n’a pas fortement augmenté, mais les cas ont été plus nombreux dans certaines communes bruxelloises depuis la mi-juillet, comme le confirment les données de l’Institut belge de Santé publique Sciensano, que nous avons analysées.

Depuis plusieurs semaines, les chiffres quotidiennement révélés par Sciensano montrent que les cas positifs de Covid-19 sont de plus en plus nombreux en Région bruxelloise. Si on comptait 98 nouveaux cas de contamination au Covid-19 dans la semaine du 6 juillet en Région bruxelloise, ce nombre de nouveaux cas n’a fait qu’augmenter depuis lors pour atteindre 816 nouveaux cas de contamination dans la semaine du 10 août.

Lire aussi : Les nombres de nouveaux cas et de personnes hospitalisées continuent d’augmenter à Bruxelles (infographie)

Cette augmentation du nombre de cas n’est toutefois pas la même sur l’ensemble des dix-neuf communes de la Région-capitale. Les données compilées du 18 juillet au 17 août montrent en effet que les nouveaux cas positifs se concentrent principalement dans le nord de la Région bruxelloise. Au nombre total de nouveaux cas (voir dans l’infographie ci-dessous), ce sont la Ville de Bruxelles, Anderlecht et Schaerbeek qui accumulent le plus de nouvelles personnes contaminées au Covid-19.

Lire aussi : Alain Maron sur la situation sanitaire : “Ce n’est pas comme si on restait les bras croisés à Bruxelles” 

Si l’on rapporte ces totaux à une moyenne du nombre de cas par 100 000 habitants, c’est une toute autre carte (voir ci-dessous) qui se dévoile. On découvre alors que la commune de Saint-Gilles a connu la plus forte augmentation durant ce dernier mois avec 256 cas détectés pour 100 000 habitants, devant Saint-Josse-ten-Noode (233 cas/100 000 habitants) et Anderlecht (224). Toutes les communes du sud de Bruxelles ainsi que Koekelberg ont pour leur part connu moins de 160 nouveaux cas pour 100 000 habitants entre le 18 juillet et le 17 août.

Un taux de positivé plus élevé

Cela peut-il s’expliquer par une augmentation du nombre de tests ? Sciensano annonce que le nombre de tests est passé de 15 750 tests en moyenne entre le 20 et le 26 juillet, à 16 279 entre le 9 et le 15 août. Bref, l’augmentation reste légère. Depuis un mois, Sciensano présente également le taux de positivité par province, soit le nombre de personnes testées positives au coronavirus par rapport au nombre de tests effectués par province. Entre le 8 et le 14 août, la Région bruxelloise compte un taux de positivité de plus de 6% alors que celui-ci était d’un peu plus de 4% entre le 28 juillet et le 3 août, lors de la première publication de ces données par province. Il se confirme donc que ce n’est pas l’augmentation du nombre de tests qui a fait augmenter le nombre total de nouvelles contaminations dans la capitale.

Le Centre de crise le rappelle toutefois : ces chiffres de nouvelles contaminations ne signifient pas tous des cas graves de Covid-19 nécessitant une hospitalisation. Toutefois, ces chiffres doivent servir d’indicateurs quant à un rebond de l’épidémie, et la nécessité de respecter les gestes barrières pour limiter la propagation du coronavirus. Car les chiffres des admissions à l’hôpital montrent une augmentation du nombre de patients en Région bruxelloise, passant de 21 personnes hospitalisées pour une contamination au Covid-19 le 18 juillet à 99 personnes hospitalisées le 18 août. La prudence reste donc de mise.

Découvrez toutes les données sur les cartes interactives ci-dessous :

Grégory Ienco – Photo : Belga/Dirk Waem

Partager l'article

19 août 2020 - 14h36
Modifié le 20 août 2020 - 07h17