Découvrez   

Donnons des Elles au Vélo : des femmes font leur Tour de France un jour plus tôt pour sensibiliser au cyclisme féminin

Cela fait près de trente ans que le Tour de France n’a plus d’édition féminine. Et depuis la disparition de la Route de France, l’Hexagone ne compte plus de grande épreuve féminine qui traverse son territoire. Pour faire face à cette inégalité, 13 cyclistes, dont une belge, ont décidé de prendre leur vélo pour faire le parcours du Tour, un jour plus tôt, du 5 au 27 juillet.

Pour la cinquième année, l’association Donnons des Elles au Vélo donne la chance à une dizaine de cyclistes féminines de réaliser le même parcours du Tour de France que les hommes, un jour plus tôt. L’objectif est triple pour ces femmes : inciter à l’organisation d’un Tour de France féminin, promouvoir le cyclisme féminin, et fédérer les cyclistes et autres sportifs autour de leur peloton en permettant à chacune de tenter sa chance sur ce parcours intense.

Treize cyclistes de trois nationalités différentes (dont une Belge, Jacqueline Lejoly) se sont ainsi élancées ce vendredi matin du boulevard Mettewie, à Molenbeek, soit le kilomètre zéro de la première étape du Tour de France. Elles vont parcourir les 200 km de la première étape pour rejoindre Laeken, ce vendredi soir vers 18h00. Ces dames vont ensuite poursuivre leur route sur les 20 autres étapes du Tour, jusqu’au 27 juillet à Paris. Elles seront encadrées par une équipe de dix personnes et accompagnées d’une centaine de cyclistes ponctuels, chaque jour, dont la moitié des places est réservée aux femmes.

Une belle aventure qui permet de remettre les cyclistes féminines au centre de l’attention !

■ Reportage de Sabine Ringelheim et Charles Carpreau.

Partager l'article

05 juillet 2019 - 16h44
Modifié le 05 juillet 2019 - 17h56