Le Brussels Summer Festival aura-t-il lieu en août ? “Nous avons encore plus de questions qu’avant”

Le Brussels Summer Festival pourra-t-il se tenir en août prochain, après les récentes déclarations du Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) ? On fait le point avec Olivier Leidgens, directeur du BSF.

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a confirmé par la voix de son porte-parole des discussions, notamment avec le festival de musique Tomorrowland, organisé à Boom, afin d’organiser quelques grands festivals culturels en Belgique durant la seconde moitié de l’été. Le dossier sera sur la table du Comité de concertation prévu ce mardi. Les conditions sanitaires autour de ces festivals doivent encore être débattues comme la mise en place de tests rapides, l’accès limité aux visiteurs européens, etc.

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a confirmé lors de l’émission De Zevende Dag sur la VRT, que des festivals tels que Pukkelpop ou Tomorrowland pourraient en effet avoir lieu dans la seconde moitié du mois d’août.

Justement, le Brussels Summer Festival est traditionnellement organisé à la mi-août dans les rues de la capitale. Ces déclarations du monde politique rassurent-ils Olivier Leidgens, directeur du BSF ? Pas vraiment, répond l’intéressé dans Toujours + d’Actu sur BX1+. “On attend d’abord un discours officiel du gouvernement”, répond-il. “Là, c’est une sortie réalisée un dimanche matin, qui nous a pris un peu de court. Nous avons finalement encore plus de questions qu’avant ces déclarations. (…) Nous, nous demandons une vision claire pour la réouverture complète de la culture”.

“Si c’est annulé, c’est sur nos propres deniers”

Olivier Leidgens confirme avoir été déçu que le Comité de concertation n’évoque par les festivals lors de ses deux dernières réunions. Il ne s’étonne toutefois pas que les déclarations de ce week-end concernent avant tout les festivals flamands. La Flandre a débloqué 60 millions d’euros de fonds de garantie, pour leur permettre d’organiser les festivals jusqu’à la dernière minute et de bénéficier de ces fonds en cas d’annulation. Cela n’existe pas du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Donc si on prend le risque d’organiser un festival et qu’il est annulé à la dernière minute en raison d’une recrudescence de l’épidémie, ce sera sur nos propres deniers. Nous sommes dans une zone de flou inconfortable”, explique le directeur du BSF.

L’heure n’est donc pas encore à l’optimisme. “Le gouvernement ne nous a donné aucune visibilité sur le mois d’août actuellement. On ne sait pas non plus sous quelles conditions, avec quelles jauges…”, ajoute Olivier Leidgens. Au grand conditionnel, organiser un festival en août reste faisable. Mais au-delà des facteurs sanitaires, il y a beaucoup d’autres facteurs qui restent inconnus”.

■ Interview d’Olivier Leidgens, directeur du Brussels Summer Festival, par Fabrice Grosfilley, dans Toujours + d’Actu.

Partager l'article

10 mai 2021 - 12h40
Modifié le 11 mai 2021 - 07h10