Accueil des réfugiés

Le parc Maximilien à Bruxelles, situé à quelques pas de la gare du Nord, est devenu le symbole de la question des migrants et des réfugiés à Bruxelles. Depuis 2016, de nombreux demandeurs d’asile, principalement en provenance d’Irak et de Syrie, s’y installaient le temps d’une réponse de l’office des étrangers. Aujourd’hui, de nombreux migrants, parfois en transit, parfois non, s’y rassemblent et de nombreux bénévoles leur viennent en aide pour leur apporter un peu d’humanité et de soins. Le parc Maximilien n’est plus forcément le lieu des crispations : le centre d’accueil Fedasil au Petit-Château mène également à des tensions en raison d’un manque de moyens humains pour assurer une place à chaque demandeur d’asile. Et la question est toujours au cœur de la politique, tant que niveau fédéral, régional que communal.

 

Procès des attentats de Bruxelles : notre dossier


Nos offres d'emploi

Concours

Aucun concours pour l'instant