Ville de Bruxelles : Close demande une action policière renforcée contre les rodéos urbains au Heysel

Rodéo Urbain Laeken Atomium - Capture Facebook

Le bourgmestre a par contre refusé de fermer partiellement le plateau du Heysel à la circulation, comme le suggérait la conseillère communale CD&V Bianca Debaets.

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), a demandé à la zone de police de renforcer ses actions sur le plateau du Heysel pour y limiter les comportements routiers dangereux, dont les comités de quartier ont constaté une recrudescence avec l’arrivée des beaux jours.

Interrogé à ce sujet par la conseillère communale CD&V Bianca Debaets, le bourgmestre a souligné que, dans le cadre d’actions de ce type, la Ville avait jusqu’ici fait procéder à la saisie temporaire de quelque 110 véhicules (depuis mai 2020, NDLR).

Des coussins berlinois supplémentaires

“J’ai insisté auprès des services de police pour renforcer les actions sur le terrain au moins jusqu’à la fin de l’été”, a ajouté Philippe Close. Le bourgmestre a par contre refusé de fermer partiellement le plateau du Heysel à la circulation, comme le suggérait la conseillère communale, en raison des nombreuses activités prévues sur le plateau en cette période de relance économique. Il a par ailleurs annoncé que des coussins berlinois supplémentaires, un dispositif ralentisseur, seraient posés en divers endroits d’ici la fin de l’été.

Belga – Photo : Capture Facebook

Partager l'article

24 mai 2022 - 11h43
Modifié le 24 mai 2022 - 11h56