Des membres d’Extinction Rebellion s’introduisent dans les jardins du Palais Royal pour remettre une lettre au Roi

Cinq membres du mouvement Extinction Rebellion ont été arrêtés lundi matin, après avoir pénétré dans les jardins du Palais Royal. Ils souhaitaient remettre une lettre au Roi, afin qu’il décrète l’urgence climatique.

Les cinq militants se sont introduits dans les jardins à l’avant du Palais, vers 9h30, en contournant les grilles. Ils ont rapidement été interceptés par des policiers chargés de la sécurité du Palais. Si leur but était de remettre au Roi une lettre dans laquelle ils lui demandaient de décréter l’urgence climatique, ils sont parvenus à en lire une partie dans l’enceinte des jardins.

Les personnes arrêtées ont été rapidement relâchées, et ont reçu une amende administrative. La lettre, elle, aurait été récupérée par un policier pour la remettre au Roi, d’après les informations communiquées par Extinction Rebellion.

Une lettre qui appelle à décréter l’urgence climatique

D’après le mouvement, “cette lettre ouverte est un appel direct au Roi pour l’inviter, lui et l’ensemble des citoyens belges, à rejoindre Extinction Rebellion le samedi 12 octobre à 14h au même endroit, (…) afin qu’il sorte de sa réserve et déclare symboliquement l’état d’urgence climatique“.

Dans la lettre adressée au souverain, on pouvait lire notamment : “Votre Royaume brûle. Nous sommes tous dans une situation de crise inédite, tant par son ampleur que par sa gravité. Nous nous adressons directement à Vous, dans l’urgence pour requérir de l’aide, car chaque jour qui passe voit s’amenuiser les moyens dont nous disposons pour y remédier“.

Ils déclaraient également que “Dans ce contexte d’une gravité exceptionnelle, nous reconnaissons la nécessité de recourir à des mesures extraordinaires afin de protéger nos vies, celles de nos (et de vos enfants), ainsi que celle de l’écosystème dont nous dépendons tous. Nous demandons ainsi respectueusement à Sa Majesté de sortir de Sa réserve constitutionnelle pour faire la déclaration officielle de l’urgence climatique et écologique en Belgique. Il s’agit de façon évidente d’une déclaration symbolique. Toutefois, venant de Sa Majesté, il s’agirait d’un geste fort (…).

Arnaud Bruckner – Photo : Extinction Rebellion/François Dvorak

Partager l'article

30 septembre 2019 - 11h40
Modifié le 30 septembre 2019 - 12h20