Les femmes belges font le show sur les pistes de pumptrack

Le but de cette compétition, c’est de terminer le plus rapidement possible en BMX ou en VTT un parcours plein de bosses et de virages difficiles. A Bruxelles, il mesure 111 mètres de long.

Les Belges ont trusté toutes les places du podium féminin samedi lors de la manche du championnat du monde de pumptrack qui se déroulait à Bruxelles.

Le pumptrack, c’est une courte mais spectaculaire discipline cycliste qui se déroule sur un parcours artificiel bosselé, ressemblant à celui du BMX, où les participants gagnent principalement en vitesse en “pompant” sur leur guidon.

Sans surprise, les adeptes fémines belges de BMX se sont mises en valeur. Aiko Gommers l’a emporté devant Elke Vanhoof et une autre Gommers, Robyn, la jumelle d’Aiko. Chez les hommes, le Letton Kristas Veksa s’est imposé devant le Belge Elias Verbinnen et le Néerlandais Sjoerd Verhelst.

La manche de la coupe du monde à Bruxelles comptait comme manche qualificative pour la finale à Lisbonne, au Portugal. (A.V. et Belga)

■ Images et interview de Diane Warland et Quentin Rosseels

Partager l'article

05 septembre 2021 - 11h11
Modifié le 05 septembre 2021 - 11h11