Verres dans les poubelles, poids, … : Bruxelles-Propreté rappelle les bons gestes à adopter

Les Bruxellois respectent de moins en moins les règles en matière de collecte des déchets, selon Bruxelles-Propreté.

Via une campagne de communication dans le métro/abribus et sur les réseaux sociaux, l’Agence régionale pour la propreté cherche à rappeler aux Bruxellois les bonnes pratiques lorsqu’ils sortent les poubelles. “Cartons mal emballés/attachés, sacs pesant plus de 15 kg, verre présent dans les sacs blancs (…) certains habitants ont tendance à moins respecter les règles et cela crée des problèmes, écrit Bruxelles-Propreté.

Le bon sac, le bon jour, à la bonne heure

Sur le site internet de la campagne, les bons gestes à adopter sont répertoriés. En résumé, il faut sortir “le bon sac, le bon jour, à la bonne heure” et le placer “le long de votre façade”. Bref, pas au pied des arbres, ni au pied des corbeilles publiques. Et après 18h la veille pour le lendemain matin.

Bruxelles-Propreté rappelle également les règles sac par sac. Ainsi, dans les poubelles blanches, “les déchets coupants doivent être bien emballés pour éviter toute coupure“, tandis que dans les poubelles jaunes, “les papiers-cartons doivent être propres et secs“. L’Agence régionale rappelle aussi que ” le conteneur orange est fortement recommandé pour le sac orange avec les déchets alimentaires, afin d’éviter qu’il ne soit déchiré par les animaux.  Ce conteneur orange est d’ailleurs fourni gratuitement, rappelle Bruxelles-Propreté.

“Chaque mauvaise pratique a ses conséquences. Les gens ne s’en rendent pas assez compte”, explique Etienne Cornesse, porte-parole de Bruxelles-Propreté. Par exemple, “il faut bien emballer les objets coupants parce que ça arrive souvent que les hommes soient coupés par un couteau ou piqués par une seringue mal emballés dans un sac poubelle”. Aussi, continue-t-il, “les sacs ne peuvent pas peser plus de 15 kg, parce que tout ce poids peut vraiment avoir un mauvais impact sur le dos des travailleurs”.

Pourquoi est-il important de placer le sac le long de la façade ? “Pour une question de visibilité”, explique Etienne Cornesse. “Les sacs oranges remplis de déchets alimentaires, on ne les voit pas toujours lorsqu’ils sont posés au pied d’un arbre”, continue-t-il. “Si le travailleur ne voit pas le sac, alors il ne sera pas ramassé et risque d’être déchiré par des animaux. Cela a ensuite des conséquences en termes de propreté publique“. 

Pour les mêmes raisons, le porte-parole demande aussi aux Bruxellois de bien fermer les sacs poubelles afin que leur contenu ne se déverse pas sur le sol lors du ramassage.

Toutes les consignes sont à retrouver sur le site mespoubelles.brussels 

A.D. – Photo : Belga 

Partager l'article

20 avril 2022 - 16h49
Modifié le 21 avril 2022 - 12h08