Une cyberattaque perturbe le réseau Belnet : la Chambre et le Parlement de la FWB touchés

Commission Zoom Chambre - Illustration Belga Benoit Doppagne

Une “attaque à grande échelle” perturbe actuellement le réseau de Belnet, en charge notamment de plusieurs établissements d’enseignement supérieur, d’universités, de centres de recherche et d’administrations publiques. Plusieurs commissions de la Chambre et de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont également perturbées suite à cette panne.

“Réunion annulée. Cyberattaque en cours” : c’est par ce message envoyé sur Twitter que le député fédéral Samuel Cogolati (Ecolo) a évoqué une attaque informatique qui touche la Chambre mais également d’autres administrations, ce mardi. Le député, en charge du dossier autour du génocide des Ouïghours chez Ecolo, devait participer, à distance, à la Commission des Relations extérieures de la Chambre, durant laquelle rescapée ouïghoure devait y raconter ce qu’elle a vécu dans les camps en Chine.

“La commission devait être hybride : certains députés sont présents à la salle de commission, alors que d’autres, dont moi, sommes en virtuel, afin de respecter les règles sanitaires. Je devais ainsi assister à cette audition via Zoom. Mais suite à cette panne, la commission ne peut se tenir”, explique-t-il. “Enregistrer l’audition n’est pas une possibilité si tous les députés n’ont pas la possibilité de débattre et poser des questions. Débattre, c’est ce qui fait la richesse parlementaire”, réagit le député fédéral.

Selon les premières informations confirmées de bonne source, cette audition devrait être reportée au 18 mai.

Trois commissions perturbées à la FWB

Ces mêmes problèmes informatiques ont été signalés au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où trois commissions hybrides se déroulent ce mardi après-midi : commission de l’Enfance, commission de l’Enseignement supérieur et commission de l’Éducation. Toutes les trois ont dû être arrêtées durant quelques dizaines de minutes. “Là aussi, soupçons de cyberattaque”, confirme le député bruxellois Christophe Magdalijns (DéFI) sur Twitter.

“La participation en virtuel se fait via Cisco Webex”, précise la députée bruxelloise Margaux De Ré (Ecolo).C’est la première fois que nous avons un tel problème informatique. Jusqu’ici, les débats en virtuel se passaient très bien. On prend désormais notre mal en patience, en espérant pouvoir rapidement retrouver une connexion avec le Parlement”.

Suite à cette panne, tous les travaux ont été suspendus ce mardi. Une conférence des présidents aura lieu ce mercredi matin pour discuter du nouvel agenda des travaux.

Une attaque DDoS

Ces problèmes informatiques seraient dus à un “piratage à très grande envergure visant l’ensemble du réseau Belnet”, explique la porte-parole Belnet Davina Luyten à l’agence Belga. Le réseau Belnet dessert environ 200 organisations, dont des universités, des administrations et des instituts de recherche. Cette panne touche donc bon nombre d’institutions, dont la Chambre et le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’attaque touche le réseau Belnet depuis 12h00. Il s’agirait plus précisément d’une attaque DDoS (une attaque par déni de service) : “Un tiers envoie une gigantesque quantité de données sur des serveurs jusqu’à ce qu’ils soient surchargés”, ce qui provoque les grandes lenteurs de connexion, voire la panne pure et simple. Belnet confirme que ses équips travaillent à résoudre au plus vite le problème, sans toutefois confirmer quand le rétablissement du réseau se fera.

Gr.I. avec Belga – Photo : illustration Belga/Benoît Doppagne

Partager l'article

04 mai 2021 - 15h40
Modifié le 04 mai 2021 - 16h27