Qatargate : la Cour de cassation rejette l’appel de Kaili et Tarabella contre leur détention prolongée

La Cour de cassation a rejeté mercredi les appels interjetés par l’ancienne vice-présidente grecque du Parlement européen, Eva Kaili, et l’eurodéputé belge Marc Tarabella contre la décision de la chambre des mises en accusation bruxelloise de les maintenir en détention préventive.

Alors que le parquet fédéral mène depuis plusieurs mois une enquête à grande échelle sur des tentatives du Qatar d’influencer les prises de décisions économiques et politiques du Parlement européen, le 3 mars, la chambre des mises en accusation avait décidé de prolonger la détention d’Eva Kaili et de Marc Tarabella. Cela venait confirmer une décision prise par la chambre du conseil quelques jours plus tôt.

Une décision contre laquelle tous deux avaient ensuite introduit un pourvoi en cassation. L’ex-vice-présidente du Parlement européen n’avait pas apporté d’argument supplémentaire, tandis que la défense de Marc Tarabella en avait souligné quatre nouveaux. Dans les deux dossiers, la Cour de cassation a toutefois suivi le ministère public et rejeté les appels.

Belga – Photo : Belga 

Partager l'article

15 mars 2023 - 17h58
Modifié le 15 mars 2023 - 17h58