Les universités demandent un numéro INAMI pour tous les médecins diplômés

Frank Vandenbroucke Ministre de la Santé - Belga Benoît Doppagne

Un nouveau projet de loi restreignant potentiellement l’attribution des numéros INAMI inquiète les recteurs et les rectrices francophones.

Le Ministre fédéral de la santé Frank Vandenbroucke a récemment introduit un projet de loi relatif à diverses dispositions en matière de santé. Ces dispositions ont été adoptées en commission de la Chambre le 8 décembre 2021.

Les possibilités de restrictions dans l’attribution des numéros INAMI telles que prévues dans le projet de loi inquiètent fortement les recteurs et rectrices des universités francophones. En particulier dans la mesure où ces restrictions toucheraient de futurs médecins déjà en cours d’études, et ce malgré l’existence d’un examen d’entrée aux études de médecine.

C’est pourquoi, le Conseil des recteurs (CRef), qui réunit les recteurs des institutions universitaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, demande à l’ensemble des parlementaires fédéraux et des entités fédérées en charge de modifier la législation d’être particulièrement attentifs à cette situation et demandent à ce qu’un numéro INAMI puisse être attribué pour tous les médecins diplômés.

Le CRef a pris ses responsabilités en matière de contrôle de l’accès aux études de médecine en défendant unanimement, avec l’ensemble des doyens et doyennes des facultés de médecine, un examen d’entrée à session unique“, concluent les recteurs et les rectrices dans leur communiqué.

V.d.T. – Photo : Belga

Partager l'article

19 janvier 2022 - 10h11
Modifié le 19 janvier 2022 - 10h11