Les rodéos urbains sur le plateau du Heysel font vivre un cauchemar aux riverains

Avec l’arrivée de l’été, les rodéos urbains ont repris sur le plateau du Heysel à Bruxelles. Les riverains sont à bout, et dénoncent une situation insoutenable, malgré les nouveaux aménagements.

Au coeur du plateau du Heysel, des rendez-vous sont fixés depuis les réseaux sociaux, pour les amateurs de rodéos urbains. “Il fait beau, ça devrait commencer vers 20h ce soir, et ça battra son plein jusqu’à 1h ou 2h du matin”, déplore Félix, habitant du quartier depuis quatre ans. “Certains ne dorment pas, d’autres partent, mais nous, on est fatigués”, rajoute-t-il.

La Ville de Bruxelles a récemment mis en place des barrières pour empêcher les voitures de passer, mais les motos peuvent se faufiler. Les riverains demandent la fermeture totale du site pendant la nuit aux voitures, mais cela semble impossible d’après Philippe Close (PS), bourgmestre de la Ville.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Nicolas Scheenaerts et Hugo Moriamé

Partager l'article

20 juin 2024 - 20h06
Modifié le 21 juin 2024 - 06h47