Le gouvernement bruxellois adopte une nouvelle version du PAD “Josaphat”

Friche Josaphat Parc Transitoire - SAU-MSI.brussels GlobalView

Le Gouvernement bruxellois a adopté ce jeudi, en première lecture, la nouvelle version du projet de Plan d’Aménagement Directeur « Josaphat » (PAD Josaphat).

Une nouvelle enquête publique ainsi que la consultation simultanée des instances régionales, dont la Commission Régionale de Développement (CRD), sont prévues en septembre 2021.

> Friche Josaphat : Ecolo appelle les riverains à participer à l’enquête publique

Plusieurs critiques et craintes avaient été exprimées concernant le dossier. Perspective.brussels avait donc été chargé, dès juillet 2020, de travailler à une modification substantielle du projet.

Les modifications apportées:

• Biodiversité : le milieu de la friche ouverte est conservé sur 1,28 ha via la création d’un nouveau parc (« biopark ») exclusivement dédié à la biodiversité et dont le futur gestionnaire sera Bruxelles Environnement.

• Espaces verts : les espaces verts ont été sensiblement augmentés puisqu’ils occupent désormais 40% de la superficie du projet de PAD (soit près de 13,5 ha)

• Logement/densité : l’urbanisation du site a été revue en fonction de l’augmentation de la place réservée à la nature. Concrètement, cela se traduit par la suppression de près de 400 logements (1200 logements contre 1600 logements précédemment). 323 logements sociaux et 215 logements moyens sont notamment prévus

• Equipements publics : le projet de PAD permet l’implantation d’un tout nouvel équipement scolaire et sportif intégré qui sera développé par la Commune de Schaerbeek. Ce complexe mutualisera la salle de sport entre l’école primaire et l’école secondaire qui seront installées sur le site de part et d’autre du chemin de fer et réunies par une passerelle publique

• Mobilité : le Gouvernement réitère son ambition de réduire au maximum l’impact de la voiture et du stationnement privé sur le site avec l’objectif de progressivement atteindre un quartier sans voiture.

Le MR réagit

Une nouvelle moulure qui ne plait pas forcément au MR… Si le parti salue quelques changements, il dénonce “l’occasion manquée pour la création d’un véritable pôle de biodiversité“. “On doit bien constater que la philosophie globale du projet reste la même : la densité l’a clairement emporté sur la biodiversité“, commente le député libéral Gaëtan Van Goidsenhoven.

Il accuse également le parti Ecolo de ne pas avoir obtenu gain de cause face au PS. “Alors que les co-présidents d’Ecolo étaient montés en première ligne pour réclamer la préservation de la friche, il semble clair que leurs incantations n’ont pas été suivies d’effet : le Ministre-Président Rudi Vervoort (PS) conserve globalement la même ligne sur le dossier, puisque la friche sera largement urbanisée et que l’option de la constitution d’une grande réserve naturelle semble définitivement écartée“.

> REPORTAGE La friche Josaphat, un quartier durable trop peu ambitieux ? (décembre 2019)

Rédaction

Partager l'article

01 juillet 2021 - 14h20
Modifié le 02 juillet 2021 - 07h38