Sur BX1 TV Maintenant : "Sport"

Fête à Flagey : trois arrestations et deux blessés dont un policier

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur la place Saint-Croix.

Nous vous l’annoncions ce samedi midi : un nouvel événement, soutenu par les organisateurs de la Boum 2, devait se produire en soirée du côté de la Place Flagey. L’objectif était de “fêter la fin du couvre-feu“, comme indiqué dans le nom de l’événement sur les réseaux sociaux.

► Article | Un nouvel événement soutenu par les organisateurs de la Boum 2, samedi soir à Flagey

Quelques milliers de personnes étaient finalement présentes samedi soir sur la place Sainte-Croix. “Il y avait des centaines de personnes, des petits feux d’artifice qui pétaient, ils étaient tous autour de l’église Sainte-Croix et des étangs“, nous explique ce samedi matin une passante, “Honnêtement, les distances n’étaient pas du tout respectées, les gens étaient par grands groupes aussi, et buvaient des verres donc les masques n’étaient pas forcément mis. Il y avait des gens qui chantaient, dansaient parfois, fêtaient le plaisir de se retrouver tous ensemble“.

La police était présente, quand je suis arrivée vers 22 heures. Ils regardaient mais qu’est-ce que tu veux faire face à autant de personnes en même temps ? À ce moment-là, ils n’étaient visiblement pas en train d’intervenir, je pense qu’ils regardaient plutôt que cela ne parte pas en cacahuète“, ajoute cette même passante, qui ne s’est pas jointe au rassemblement.

La foule dispersée

La foule (qui s’était réduite à 500 personnes environ) a été dispersée vers 1h30 du matin, notamment à l’aide de l’arroseuse. Le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis (Ecolo), ainsi que des médiateurs de la commune et des policiers ont également appelé, notamment à l’aide de mégaphones, les fêtards à se disperser, à porter le masque, et puis à rentrer chez eux. En parallèle, des personnes encourageaient, à l’inverse, les participants à désobéir.

Des objets ont occasionnellement été jetés en direction de la police, et ce malgré le fait que les équipes de nettoyage avaient procédé, en fin de soirée, à l’enlèvement des bouteilles et cannettes éparpillées pour qu’elles ne servent pas de projectiles.

Trois arrestations et deux blessés

Trois personnes ont été arrêtées administrativement, indique ce dimanche la zone de police de Bruxelles Capitale – Ixelles.

Deux personnes ont également été blessées : un participant, qui souffre d’une commotion cérébrale après avoir été heurté par un projectile, et un policier. Du gaz lacrymogène a été brièvement utilisé contre une personne, qui s’était accrochée au bâton d’un policier pour le lui prendre : les deux protagonistes sont tombés, mais aucun n’a été blessé. Une vitre d’un véhicule de police a été brisée, et le policier qui s’y trouvait a été blessé au visage.

 

■ Reportage de Maël Arnoldussen, Adeline Bauwin et Paolo Coen, avec Raphaël Sossa

Partager l'article

09 mai 2021 - 20h00
Modifié le 10 mai 2021 - 06h42