Dave Sinardet : “Il est possible de mener une politique fédérale de droite sans réforme de l’Etat”

Dave Sinardet, professeur de sciences politiques à la VUB et Saint-Louis, était l’un des invités dans Bonjour Bruxelles ce jeudi. Il était interrogé par Fabrice Grosfilley.

Il s’est exprimé sur la formation d’un gouvernement fédéral, Bart De Wever poursuivant d’une semaine sa mission d’informateur. Il se concentre désormais sur cette mission, lui qui a bâti toute sa carrière sur l’autonomie, voire l’indépendance de la Flandre. “Ce n’est pas nécessairement un énorme paradoxe. En 2014, on avait vu la même chose. Mais si Bart De Wever devient Premier ministre, il y aurait quelqu’un qui souhaite la fin du pays devenir l’incarnation du pays. C’est très belge, très surréaliste !

Il poursuit : “Maintenant, reste la grande question du communautaire, de la réforme de l’Etat. Là aussi, il y a peut-être un paradoxe. Bart De Wever a toujours dit que l’autonomie n’était pas une fin en soi, mais un moyen d’avoir une politique plus à droite. Aujourd’hui, il est possible de mener ce genre de politique au niveau fédéral sans réforme de l’Etat. Mais en même temps, la N-VA reste un parti nationaliste flamand pour qui, même s’ils disent le contraire, l’autonomie reste une fin en soi. Il faudra donc voir ce qui est possible.

Rédaction

Partager l'article

20 juin 2024 - 10h24
Modifié le 20 juin 2024 - 10h28